Happy end au Kirghistan

Publié le par O2

Le regal kirghize pourrait etre le nom d'un dessert. Un dessert servi pour terminer un repas assez copieux. On le trouve d'abord trop gros parce qu'on a plus vraiment faim. Puis on y goute parce qu'on est gourmand. Bouchee apres bouchee, on l'apprecie. C'est la fete pour les papilles. Et quand il n'y en a plus, on en remangerait bien une autre part!

Nous nous sommes donc regales pendant ces 6 dernieres semaines de voyage a silloner le Kirghistan.

Le decor...




La montagne, des immensites vertes


et fleuries



 ou paturent moutons, vaches,chevaux et yaks en semi liberte,



des sommets enneiges, des yourtes plantees de ci de la,



des lacs magnifiques....





Le kirghistan est un pays de montagne : 94% du territoire est a plus de 1000 m d’altitude.

 
Le retour en montagne, c’est le plaisir de retrouver une ambiance et un univers qui nous plaisent particulierement. Un climat , aussi, qui nous convient mieux. Le plaisir de s’endormir dans l’air frais bien emmitouffles dans nos duvets.

Et le plaisir, enfin, de refaire du VTT. Charges cela change “lourdement” la donne!


Mais la beaute des paysages et les rencontres faites en route ont largement compense l’energie depensee a la montee,


ou a la descente ...

Le reseau routier goudronne est limite aux axes principaux du pays. Il est en plus ou moins bon etat (plutot moins que plus d’ailleurs).

Il parcourt uniquement dans les vallees a assez basse altitude

Au bord  du lac Issy kul (la couleur n'est pas truquee!)

De plus les chauffeurs conduisent constament “pied au plancher”.

Quand leur vehicule est un pot de yaourt datant de l’epoque sovietique cela limite considerablement leur allure.

Mais quand ils ont entre les mains le volant d’une voiture (quasi neuve) importee d’Allemagne, mieux vaut ne pas trop vouloir partager la route avec eux. Surtout dans les descentes des cols , lorsqu’ils se mettent en route libre …par soucis d’economie de carburant!


L’option VTT s’est donc naturellement imposee a nous si nous voulions “courir” la montagne.


Nous avions des cartes assez detailles du pays (1/200 000) qu’Odile avait ramenees de son premier voyage au Kirghistan. Nous avons donc roule a 80% sur les pistes ou des sentiers.



Parfois nous avons eu des surprises…en effet un pointille sur la carte peut etre en realite une bonne piste, une piste peu marquee,

une trace dans un pre, un sentier roulant ou pas, ou …  une orientation a suivre et rien de visible sur le terrain!
Dans les deux derniers cas, le VTT se transforme alors en velo de montagne! Et charges…!

Il faut donc par moment traverser les rivieres dont l’eau arrive directement du glacier,

a velo

ou a gue!

Pousser, tirer,
vociferer contre la roue de la remorque qui, plus petite, se coince derriere toutes les pierres.


Quand ca devient trop raide, decharger le velo ou detteler la remorque, porter les bagages, porter le velo.


Ou avoir le plaisir de rouler en “free ride” a travers champs
.

Bref une certaine journee, ou l’orage menacait, il nous a fallu 5h30 pour descendre une vallee de 20 km! Mais dans la joie et la bonne humeur!

Et pour finir en beaute cette journee memorable, une fois que nous avions rejoint une piste roulante et juste avant que l’orage finisse par eclater, nous avons ete invites a nous rechauffer, a manger et dormir par cette chaleureuse famille kirghize.


La babushka, heureuse avec ses petits enfants.

Un autre jour, vers midi, nous avons croise cette famille venue en montagne feter l'anniversaire de Gulia (en rouge a droite). Ils nous ont spontanement invites a venir nous joindre a eux.


Nous sommes passes par quelques sites touristiques comme le caravanserail de Tash Rabat. Cet edifice datant du 10eme siècle servait a l’epoque de la route de la soie d’abri pour les voyageurs.

 

Juste a cote, cette sympathique famille  tient une yourte restaurant et les enfants nous ont guide pendant la visite.




Notre itineraire a traverse de nombreux jailloos.
Le jailloo est l'equivalent de l'alpage.
Il se situe entre 2500m et 3500m d'altitude. Les bergers y montent les troupeaux de moutons, de vaches et de chevaux au mois de mai et y restent jusqu'en octobre. La transhumance se fait a pied depuis les vallees a plus basse altitude ou ils ont leur maison.
 


Durant l'ete, le temps des vacances scolaires, la famille entiere se regroupe et vit dans la yourte.


C'est la que nous avons decouvert (ou redecouvert!) l'incroyable hospitalite kirghize. Cet accueil tres chaleureux, bien veillant et desinteresse nous a comble!
Traditionnellement, les kirghizes offrent du the

accompagne de pain que l'on peut tremper dans la creme tout juste obtenue grace a cette machine verte.
Ils offrent systematiquement du koumis. C'est du lait de jument fermente.


Le gout est tres particulier et difficile a definir.  Les vertus sont parait-il nombreuses.  Pour un etranger qui en boit, il a deja la vertu de faire tres plaisir a celui qui l'offre. Nous nous sommes un peu forces au debut puis nous y avons pris gout et l'avons meme apprecie!

Parfois des  enfants nous offrent des bouquets de fleurs (d'autres, les petits morveux, nous jettent parfois des pierres ou tentent de nous voler le drapeau de BOB!)


Une autre fois, c'est une fete de famille et bugnes a volonte!


Le pain est cuit au feu de bois dans une poele. Pour nous ravitailler, nous avons pu en acheter dans les yourtes. Souvent les familles refusaient notre argent et nous les ont offerts.

Nous garderons un souvenir tres fort de ces rencontres et comme l'a dit George
"ce n'etait rien
qu'un peu de pain
mais dans mon ame
il brule encore
a la maniere
d'un feu de joie."



Une happy end pour un voyage de reve, Cali ne nous contredira pas!


Bye bye Kirghistan, apres demain, un grand oiseau blanc nous ramene heureux de retrouver notre famille et nos amis, mais le coeur un peu serre de finir une si belle aventure.


Publié dans Kirghistan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Serge Capdessus 09/02/2010 21:03


Madame, Monsieur, chere collegue

Vraiment votre site nous plait. Nous avons un tandem et une enorme envie de partir. Et de voir vos photos, lire vos textes cela nous dope. Merci pour ce que vous nous donnez. Serge (prof segpa)
Vero (prof segpa)


Ln et Dje 29/07/2008 07:31

Nous nous envolons demain en route vers la thailande (ou l'hotel est reserve, merci !). Bon retour dans vos montagnes qui sont elles aussi tres belles ! Ln et Dje (kochkor)

Cecile 25/07/2008 07:58

bonjour à tous les deux, les couleurs de vos photos kirghizes sont magnifiques ... j'avais oublié à quel point c'était beau ... on a pas assez perseveré avec le koumis il y a 3 ans, alors? Bon retour et à bientôt Cec

Cricri 23/07/2008 16:36

Moi aussi le coeur  un peu serré de voir votre aventure se terminer  mais ... ...  tellement rempli de joie a l'idée de vous retrouver!!! grosses biz en attendant les vraies!profitez des lagmans et autres gourmandises kirghizes pour moi.                                                     

christiane 23/07/2008 16:21

 Cette belle aventure qui se termine en beauté. Vous avez su apprécier et partager le bons moments, composer avec les difficultés, bravo !Dernières bises électroniques et à très bientôt.Môman